Publifin : Stéphane Moreau consent à diminuer son salaire annuel de 1 million à 800.000 euros

Publifin Nethys Stéphane Moreau scandale André Gilles Olivier Maroy

L’une des deux principales cibles, avec André Gilles, de la commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner le fonctionnement de Publifin, Stéphane Moreau a été longuement entendu, hier, à Namur.

Pressé de toutes parts par les membres de la commission, il a fini par révéler son salaire exorbitant, pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros par an. Un salaire qu’il trouve parfaitement justifié car, comme Axel Witsel, il n’a accepté un tel montant que pour mettre sa famille à l’abri du besoin.

Devant le malaise créé par cette annonce et par la mise au jour de pratiques d’un autre âge, l’ancien directeur de Nethys a posé un geste en fort, en acceptant une réduction drastique de son salaire, qui passera de 1 million à 800.000 euros. Par ailleurs, il conservera – pour le moment – la Porsche Cayenne de fonction.

« Nous saluons la décision de monsieur Moreau, a déclaré Olivier Maroy, membre MR de la commission parlementaire. Mais ce n’est là qu’un début. Nous voulons désormais qu’il revoie ses prétentions à la baisse en matière de voitures de société. A-t-il vraiment besoin d’une Porsche Cayenne ? Une BMW ou une bonne vieille Merco suffiraient amplement. S’il ne sait pas quoi faire de la Porsche, il y a toujours des personnes intéressées. »

Photo : parismatch.be

D'autres articles

.attachment-post-thumbnail { display:none; }