À Wavre, une filière terroriste démantelée chez les voisins de Charles Michel

Charles Michel terroristes Wavre voisins

Stupeur à Wavre ! Des perquisitions menées chez les voisins directs de Charles Michel ont mené au démantèlement d’une filière terroriste de la mouvance djihadiste, selon les informations dévoilées par le parquet fédéral ce matin.

La surprise est d’autant plus que grande que ces terroristes, apparemment très impliqués dans certains réseaux européens, menaient leurs sinistres affaires à quelques mètres mêmes du domicile du premier ministre belge, le plus haut responsable de la sureté de l’Etat !

L’opposition n’a pas manqué de réagir à cette annonce, soulignant l’ironie de la situation. « Si le premier ministre n’est pas capable de détecter des terroristes à côté de son jardin, on peut se demander si l’action des forces anti-terroristes aboutira un jour à quelque chose », a souligné Karine Lalieux, du groupe PS à la Chambre.

Du côté de Charles Michel, si on ne cherche pas à nier la vérité, on argue cependant de sa bonne fois. « Mes voisins étaient des gens on ne peut plus corrects, avec qui je n’ai jamais eu de problèmes. Certes, j’avais déjà entendu des hurlements et des bruits de scie sauteuse une nuit, mais ils m’avaient expliqué qu’ils faisaient des travaux dans leur grenier et que les hurlements provenaient simplement de la télé, où un film d’horreur était diffusé. Quant aux bruits de fusillade, ils m’avaient dit qu’ils jouaient beaucoup à Call of Duty. Par ailleurs, ils n’ont aussi jamais refusé une bonne côtelette lors des barbecues que j’organise chaque été. Mais c’était sans doute pour tromper ma vigilance et j’ai probablement été trop naïf à cet égard. C’est sûrement mon côté philanthrope label MR qui m’a joué des tours. »

D'autres articles

.attachment-post-thumbnail { display:none; }