Canicule : l’agro-industrie demande aux hôpitaux et aux maisons de retraite de consommer moins d’eau

Agro-industrie hôpitaux maisons de retraite eau

Avec les fortes températures enregistrées ces derniers temps et, de manière plus générale, la faible pluviosité enregistrée depuis le début de l’année en Belgique, se pose de manière de plus en plus accrue la question de l’approvisionnement en eau de l’agro-industrie.

Gourmande en eau, celle-ci a besoin de toutes les ressources aquatiques possibles pour pouvoir continuer à produire poulet aux hormones et pâté d’Ardenne en masse. C’est pour cette raison que, par la voix de son porte-parole, Koen Baelens, la fédération belge de l’agro-industrie a demandé aux secteurs non-essentiels comme celui des soins de santé « de réduire drastiquement sa consommation en eau dans les prochains jours, de manière à garantir la continuité de la production. En cette période où la disponibilité en eau est limitée, pourquoi la consacrer à des secteurs non essentiels, comme les malades et les petits vieux ? ».

Une demande appuyée par le premier ministre Charles Michel, dont le gouvernement s’est justement fait une spécialité de réduire les budgets des secteurs des soins de santé et de la culture, entre autres.

.attachment-post-thumbnail { display:none; }