Attentat raté de Bruxelles : le terroriste avait branché le fil rouge sur le bouton vert

attentat bruxelles gare centrale

Au lendemain de l’attentat manqué de la Gare Centrale, à Bruxelles, l’enquête menée par le Parquet Fédéral progresse rapidement. Selon les premiers éléments recueillis, le mauvais fonctionnement de la bombe, qui n’a pas explosé comme prévu, serait dû à un défaut de fabrication. Plus précisément encore, à un problème de connexion de fils…

« Le terroriste a fait un erreur stupide mais qui l’a empêché d’accomplir son méfait : il a branché le fil rouge sur le bouton vert, a expliqué Marc Pithiviers, du service de déminage de l’armée belge. Or, toute personne qui a un peu d’expérience avec les bombes sait qu’on doit brancher le fil rouge sur le bouton bleu et le fil bleu sur le bouton jaune. Le fil arc-en-ciel, personne ne sait vraiment où il faut le brancher. Cela étant, cette erreur de base est ce qui a permis d’éviter le carnage, hier, à la Gare Centrale ».

D'autres articles

.attachment-post-thumbnail { display:none; }